SERGE RUAUD    
Il avait dit : « facile,
Cette télévision,
Que même un imbécile
N’peut pas avoir l’air c.. »,
Mais à peine arrivé
Avec ton gros carton,
C’que t’as l’air encombré,
Et t’as déjà l’air c… !

Au moment de passer
Le portillon de bois
Qui se trouve planté
Entre toi et ton toit,
Tu forces comme un damné,
Et un et deux et trois :
V’là que tu restes coincé,
C’est beaucoup trop étroit !

Tu t’arraches les mains,
Tu forces de tous tes bras
Pour tenter d’mettre bas
Ton poste coréen.

Puis sur l’tapis de laine,
Des plaques de carton,
Des boules de styrène
Et des poches en nylon…
Avec le mal au dos
Que tu vas te traîner
A porter ton paletot
A hâler ta télé,

Tu t’dis qu’ça serait mieux
De s’reposer un peu
Là sur ton grand divan
Devant ton grand écran.
Mais pour se l’allumer,
Là, c’est une autre affaire
Y’a pas d’aspérité,
Rien qui r’tienne la poussière

Tout est rond, pas de coin,
Sur la foutue télé,
Pas même un p’tit levier,
Pas le moindre zoin-zoin !

Tu épluches le salon,
Tu peignes la moquette,
Tu explores le balcon,
Tu te grattes la tête,
Puis tu fouilles en furie
Les cartons et les poches,
Tant est que tu décroches
La zapette qui t’sourie

L’est comme une amanite
Et ses blanches pustules,
Voilà que tu hérites
De boutons minuscules.
Tu découvres les images
Dans la jolie BD
De cent quatorze pages
Dont dix-huit en français

Traduites du japonais
Par un petit hindou,
Retraduites de l’anglais
Spécialement pour nous.

Ils prétendent sans trembler
Que tu n’as plus qu’à suivre
Les phases détaillées
Et les dessins du livre...
Ils te disent en trois mots
D’regarder la photo
Où y’a toutes les fonctions
Et les touches qui les font.

Et c’est là que tu tiques,
Que tu n’retrouves rien
Sur la boîte en plastique
Des infos du bouquin…
Ca te demande l’heure,
Ca fait de gros bip-bip,
Ca te met en demeure
D’appuyer sur le « plip »

Tu branches tous les fils
Haut-parleurs et grimaces,
Il te manque les piles
Et t’as plus qu’à faire face,
Tu démontes les réveils
De toute la maison
Pour trouver la pareille
De ces piles en bâton,

Et… tu tombes sur Nikos
Qui savoure son os
Avec sa tête à claques
Pour paumés de Star’Ac.
Mais la télé…
Mais la télé…
Mais la télé... commande !
 
      La télé... commande - 2006  
Accueil
Spectacle
Biographie
Discographie
Chansons
Actualité
Photos
Vidéos
Livre d'Or
Coups de coeur
 
  De la difficulté d'utilisation des appareils modernes  
A celui qui ne rencontre jamais de problème avec la "technologie" moderne
Contacts ISCW : T-702.491.233.4 / Album “Coupable” - SDRM n°: 125345