Lourde, lourde

Ca baigne !

Dans son uniforme de très beau pingouin,
Pendu à son câble comme à une main
Qui est là tendue dessous l’hélico,
Vaillant capitaine du bateau…

Une coque poubelle, pétrolier rouillé,
Pavillon lointain pour côtes à souiller,
Ce n’est pas sa faute, papiers tamponnés
Par l’agent de sécurité…

Lourde, lourde,
L’huile noire,
Sourde, sourde,
La mémoire
Des pollueurs
De tous poils,
Des dégazeurs
De gas-oil.

Dans un autre siècle, dans un autre temps,
Dans une autre histoire de mer et de géant,
Capitaine on était, marin on restait
A bord, jusqu’à la coulée,

Mais c’est qu’le pétrole c’est pas son copain,
Ca colle au maillot, ça gêne le bain,
On n’va pas très loin, on manque de forme,
Ca tâche le bel uniforme…

Lourde, lourde,
L’huile noire,
Sourde, sourde,
La mémoire
Des pollueurs
De tous poils,
Des dégazeurs
De gas-oil.

Dans son uniforme de très beau pingouin,
Pendu à son câble comme à une main
Qui est là tendue dessous l’hélico,
Vaillant capitaine du bateau…

Du bateau.

2006 - ISCW : T-702.491.234.5
Album “Coupable”

   Lourde, lourde (extrait)